Voyage aérien par temps de virus

Les compagnies aériennes parmi les premières touchées

A1A2B1B2C1C2

La mobilité internationale diminue beaucoup à cause du coronavirus : l’Italie limite les déplacements dans tout le pays, 50 millions d’habitants sont bloqués en Chine, et beaucoup d’autres pays prennent des décisions similaires. Avec une conséquence directe : les voyages touristiques, professionnels ou familiaux ont beaucoup été annulés, en attendant la fin de l’épidémie.

Les compagnies aériennes sont touchées : elles vont peut-être perdre 100 milliards d’euros en 2020. Air France a arrêté tous les vols vers la Chine et Israël. Lufthansa, compagnie nationale allemande, a mis au parking 150 avions, soit un avion sur trois.

Et autre difficulté : certaines compagnies risquent de perdre leurs « slots ». Un slot est un droit d’utiliser un aéroport qui a beaucoup de trafic. Par exemple, l’aéroport international d’Heathrow à Londres manque de slots et demande aux compagnies d’utiliser minimum 80 % des slots, sinon ils les donnent à d’autres compagnies. En conséquence, certaines compagnies font voler leurs avions sans passager… mais les associations critiquent les conséquences écologiques négatives. Plusieurs gouvernements européens ont cependant demandé un changement dans cette règle des 80 %.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s