Voyage aérien par temps de virus

Les compagnies aériennes parmi les premières touchées

A1A2B1B2C1C2

La mobilité internationale aura fortement diminué au premier trimestre de 2020  : l’Italie a des mesures de confinement dans tout le pays, 50 millions d’habitants sont mis en quarantaine en Chine, et des dizaines de pays devraient prendre des mesures similaires. Avec une conséquence directe : les voyages pour raisons touristiques, professionnelles ou familiales ont pour beaucoup été repoussés, en attendant des jours plus tranquilles.

Les compagnies aériennes sont touchées : 100 milliards d’euros de pertes prévues mondialement à cause des annulations des passagers. Air France a pour l’instant arrêté tous les vols vers la Chine et Israël, d’autres pays pourraient suivre. Lufthansa, compagnie nationale allemande, a été obligée de mettre au parking 150 avions, soit un tiers de leur flotte.

Et autre difficulté inattendue : certaines compagnies risquent de perdre leurs « slots », ce droit d’atterrir ou de décoller dans des aéroports arrivés à saturation. C’est le cas notamment du hub international d’Heathrow à Londres : l’aéroport manque de slots et demande aux compagnies d’en utiliser au moins 80 % pour ne pas qu’ils soient donnés à d’autres compagnies. En conséquence, certaines compagnies choisissent de faire voler leurs avions sans passager… Mais les associations réagissent et critiquent un non-sens écologique. Plusieurs gouvernements européens ont cependant demandé aux coordinateurs des slots un changement dans cette règle des 80 % dans les prochains jours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s