Crise économique et sursis pour la planète

La crise due au coronavirus laisse la planète respirer

A1A2B1B2C1C2

Partout dans le monde, les pays prennent des décisions pour limiter la propagation du coronavirus Covid-19 : fermetures de frontières, limitation des déplacements. En conséquence, l’économie mondiale diminue fortement. On le voit particulièrement dans les aéroports : un grand nombre de vols sont annulés.

La crise a aussi une conséquence pour l’environnement : les émissions de CO2, de particules fines et autres polluants diminue aussi. De nombreuses usines responsables de pollution aux particules fines sont arrêtées en Chine. Les voyages internationaux sont limités, cela diminue la pollution de l’air causée par le transport aérien.

Une chance pour la planète ? Peut-être pas, parce que la crise est temporaire : les gouvernements vont prendre des décisions pour aider l’économie après la crise, des décisions urgentes qui ne feront pas attention aux conséquences pour la planète. Mais cette période est peut-être l’occasion pour notre société de consommation de comprendre qu’il y a d’autres solutions pour le futur, et qu’il n’est pas nécessaire d’attendre la crise pour commencer : le gouvernement français demande de travailler à distance et de ne pas se déplacer : pourquoi ne pas le faire aussi par temps normal pour limiter notre consommation d’énergie ? La population consomme moins pendant l’épidémie : l’occasion de comprendre que la vie continue, même si son centre commercial préféré est fermé pour quelque temps.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s