Confinement : une hausse de natalité attendue ?

La crise économique contredit cette thèse.

A1A2B1B2C1C2

Le confinement sera-t-il responsable d’une augmentation du nombre de bébés ? De nombreuses personnes se posent la question. Les couples sont enfermés chez eux, on imagine que les naissances pourront augmenter dans 9 mois. Pourtant, les experts pensent au contraire que les naissances diminueront.

En effet, les couples sont confinés chez eux, mais l’ambiance générale est particulièrement négative : les journaux montrent beaucoup d’articles sur le coronavirus qui font peur. Cela ne motive pas à faire des projets familiaux. Qui voudrait des enfants dans un tel monde ? L’aspect économique est aussi important : le nombre de naissances dépend souvent de la situation économique. Si les futurs parents ont peur de perdre leur travail, ils ne voudront pas avoir d’enfants.

D’autres crises passées ont montré cette baisse de naissances. Par exemple au Canada, pendant l’hiver 1998, le climat a été froid et pluvieux : cette « crise du verglas » a obligé une partie de la population à rester à la maison, et le nombre de naissances a fortement diminué.

Mais il y a aujourd’hui une autre conséquence du confinement : l’augmentation du nombre de violences dans les couples a été signalée par les services sociaux en France.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s