Air France, des hauts et des bas

La compagnie aérienne française face à une nouvelle crise

A1A2B1B2C1C2

Pour Air France, la crise du coronavirus est loin d’être la première. La compagnie aérienne française a dû faire face depuis sa création en 1933 à de nombreuses situations difficiles qui ont alterné avec des périodes fastes de démocratisation du transport aérien et d’essor économique.

Deux symboles prouvent d’abord le succès de l’entreprise de l’après-guerre à la fin des années 80. D’abord, le Boeing 747, à l’époque plus grand avion commercial du monde, est livré à Air France pour la première fois il y a exactement 50 ans, le 7 avril 1970. Et en 1976, c’est le concorde qui prend son envol avec ses premières liaisons. Il permettra d’aller de Paris à New York en moins de quatre heures.

Les années 90 seront beaucoup plus difficiles pour la compagnie aérienne. Les résultats financiers ne sont pas au rendez-vous, et l’entreprise est au bord de la faillite. L’Etat français devra, en 1994, injecter plusieurs milliards de francs pour éviter la disparition d’Air France. Une aide qui lui permettra de se relever et de nouer en 1999 un accord stratégique avec la compagnie nationale des Pays-Bas, l’entreprise devient alors Air France-KLM.

Durant les années 2000, les crises se succèdent. En 2001, c’est la crise suite aux attentats du 11 septembre qui avait mis le secteur en péril, et en 2008 la crise financière avait fait craindre une nouvelle forte réduction du trafic aérien. Mais Air France résiste grâce à une flotte d’avions moderne qui lui permettent de maintenir son offre suffisamment attractive : en 2009, l’Airbus A380 entre en service.

Aujourd’hui, avec la crise du coronavirus, Air France, comme de nombreuses compagnies aériennes, est dans l’incertitude la plus complète. Le nombre de liaisons aériennes est réduit à 10 % pour cause de confinement sur une grande partie de la planète, et les avions sont cloués au sol. Air France-KLM négocie actuellement une aide financière massive de la part de la France et des Pays-Bas qui pourrait s’élever à 6 milliards d’euros.


A lire sur le même sujet

https://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/coronavirus-la-france-et-les-pays-bas-discutent-dune-aide-financiere-massive-a-air-france-klm-1191855

https://www.ouest-france.fr/economie/air-france-80-ans-dhistoire-en-dix-dates-1595031

https://www.airfranceklm.com/fr/groupe/histoire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s