Le vélo devient une denrée rare

Forte augmentation de la demande.

A1A2B1B2C1C2

Depuis plusieurs jours, les magasins de vélos sont vides : beaucoup de Français souhaitent en acheter. Le vélo a beaucoup de succès pendant le confinement, pour plusieurs raisons.

Premièrement, il y a un besoin de sécurité. Le gouvernement veut limiter le trafic dans les transports en commun, mais comment prendre le métro ou le bus et respecter une distanciation sociale ? Le vélo est une solution.

Deuxièmement, des villes françaises comme Reims, Montpellier ou Versailles ont pris des décisions pour aider les vélos. Ces villes ont mis en place des « coronapistes ». Ce sont des pistes cyclables temporaires, où une partie des rues est reservée aux vélos seulement. L’objectif est aussi d’avoir moins de voyageurs dans les transports en commun.

La météo est un autre argument. En mai, il est agréable de se déplacer à l’air libre. De plus, avec l’arrêt économique ces dernières semaines, les grandes villes françaises ont un air propre avec peu de particules fines dangereuses.

Enfin, avec la fin du confinement, comme pour une nouvelle année, beaucoup de Français ont peut-être pris de bonnes résolutions, par exemple prendre le vélo au lieu de prendre la voiture ou les transports en commun.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s