Le paiement sans contact pour freiner le coronavirus

Le paiement sans contact fait aujourd’hui partie des gestes barrières

A1A2B1B2C1C2

Depuis dix ans, la technologie de paiement sans contact NFC (« near field communication ») est disponible en France. C’est une solution pour payer rapidement à la caisse d’un magasin : on approche sa carte de crédit à quelques centimètres de la machine. Cette méthode va peut-être avoir plus de succès à l’avenir, parce qu’elle permet de payer en caisse sans entrer en contact direct avec le personnel du magasin, mais aussi sans toucher un clavier pour entrer un code.

Mais il y a encore des restrictions au développement de cette technologie. D’abord, les achats étaient de maximum à 30 euros pour limiter pertes avec les cartes volées. Le gouvernement a demandé lundi 11 mai aux banques de monter cette limite à 50 euros pour pousser les consommateurs à payer sans contact.

La deuxième difficulté concerne la sécurité. Les utilisateurs de la technologie NFC ont peur du vol de données contenues sur la carte, comme son numéro et sa date d’expiration, utiles pour faire des achats.

En tout cas, avec la crise du coronavirus, l’utilisation d’espèces en France va baisser, parce qu’elle ne peut pas se faire sans contact physique avec la monnaie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s