Le Covid-19 ou la Covid-19 ?

Qui décide du genre d’un nouveau mot ?

A1A2B1B2C1C2

Mais qui décide du genre des noms quand un mot nouveau comme Covid-19 apparaît ? Pour répondre à cette question qui fait débat, intéressons-nous à l’histoire de ce jeune nom.

Mot inventé le 11 février 2020 par l’OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé, il a été très vite adopté et utilisé : hier, le 15 mai, 88 254 tweets ont été publiés avec le hashtag #COVID19. Il est formé à partir des mots anglais CorovaVIrus Disease, soit maladie à coronavirus, en français. Mais l’OMS n’avait pas dit aux Francophones si le mot devait être masculin ou féminin.

Ce sont donc les locuteurs de la langue qui ont fait un choix naturel, et avec toutes les publications et les articles, l’ensemble de la population a adopté le même genre : on dit maintenant « le Covid-19 » en France, Belgique, Luxembourg et Suisse, et « la Covid-19 » au Québec.

Ainsi, il semble donc que l’usage fait la règle : les Francophones ont choisi un genre qui a finalement été adopté par une majorité de la population. Mais en début de semaine, l’Académie Française, institution dont le rôle est de veiller sur la langue française, a recommandé l’usage du genre féminin pour Covid-19, car l’acronyme signifie en français maladie, mot féminin. Mais il est probablement trop tard : on a pris l’habitude en Europe de dire « le » et non « la Covid », et il sera difficile de changer pour la règle opposée. L’Académie Française aurait-elle perdu son rôle de normalisation ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s