Moins de vacances pour relancer l’économie ?

La proposition qui fait débat.

A1A2B1B2C1C2

L’idée n’est pas nouvelle : supprimer un jour de congé aux Français pour trouver des financements. En 2004 déjà, le gouvernement avait décidé de faire travailler les Français un jour de plus : le jour férié du lundi de Pentecôte avait été annulé pour aider les personnes âgées qui avaient été victimes de la canicule de l’été 2003. Ce jour avait été appelé « jour de solidarité », et finalement adopté par la population. Les analystes estiment que ce jour supplémentaire permet de rapporter presque 3 milliards d’euros.

Ces derniers jours, des idées similaires sont donc apparues pour permettre à l’économie française de contrer au plus vite de la crise du coronavirus. Laurent Bigorgne, directeur de l’Institut Montaigne (groupe de réflexion de dirigeants d’entreprises françaises) propose ainsi de faire du jour férié du jeudi de l’Ascension un jour travaillé, et de supprimer une semaine de vacances à la Toussaint cette année. La mesure ne serait que temporaire, mais nombreux sont ceux qui s’y opposent fermement : ce serait, d’après eux, demander aux employés de travailler plus pour contrer la crise, mais ne demander aucun effort de la part des actionnaires.

Le débat sur la durée du temps de travail est donc rouvert…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s