Notre-Dame : l’échafaudage commence à être démonté

Une étape importante dans la reconstruction de Notre-Dame.

A1A2B1B2C1C2

Photo A Weidmann ©CC BY-SA 2.0

Le 15 avril 2019, Notre-Dame est sur toutes les télévisions du monde : le toit brûle. Le 16 avril, le président français Emmanuel Macron annonce une reconstruction de la cathédrale en 5 ans.

Mais le projet a beaucoup de difficultés. La première est le plomb. En effet, après l’incendie, le plomb du bâtiment est partout dans le quartier : il faut une décontamination. Ensuite, la météo de l’hiver 2019-2020 limite le projet : avec plus de 40 km/h de vent, impossible de travailler. Puis le Covid-19 limite aussi le projet.

Aujourd’hui, le projet continue : on démonte l’échafaudage autour de la cathédrale. En effet, pendant l’incendie, Notre-Dame est en rénovation, et l’échafaudage fond. Il faut le découper et le retirer petit à petit.

Le projet avance, mais il reste une grande question : quel nouveau toit pour la cathédrale ? Certaines personnes veulent une reconstruction identique à l’ancienne, pour respecter l’architecture du monument, d’autres personnes préfèrent une construction contemporaine, pour montrer la modernité de la France.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s