Comment devenir ministre ?

A l’approche du remaniement ministériel, les candidats s’agitent.

A1A2B1B2C1C2

Emmanuel Macron prépare un changement de gouvernement pour fin juin ou début juillet : il souhaite de nouveaux ministres, et peut-être un nouveau Premier ministre.

En France, il n’y a pas d’élection pour le Premier ministre : le président de la République nomme le Premier ministre. Depuis 2017, le Premier ministre est Edouard Philippe. Même chose pour les ministres : il n’y a pas d’élection, mais le président les nomme (sur proposition du Premier ministre).

Quel est le profil des ministres nommés ? Souvent, ces ministres sont membres du parti politique majoritaire en France. Parfois, ils ne sont pas membres d’un parti politique, comme Edouard Philippe (membre des Républicains jusqu’en 2017 mais Sans Etiquette depuis 2017).

Il n’y a pas d’école ou d’université pour devenir ministre. Mais 32 % des ministres français ont fait des études de droit, et 49 % des études politiques (Sciences Po ou l’ENA). Et souvent les deux ! Seulement 6 % des ministres français ont uniquement le bac ou « moins ».

Enfin, l’expérience professionnelle est importante : beaucoup ont une expérience politique, et étaient députés ou sénateurs avant d’être ministres. Parfois, ils ont une carrière d’avocat ou de banquier d’affaires.


A lire sur le même sujet

Le Monde : Gouvernement, parti… Grand chamboule-tout en vue au sein de la majorité présidentielle

Etude Recto Versoi : La formation des ministres du 21ème siècle


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s