Livraison de repas à domicile : à la recherche de solutions contre les déchets plastiques

Une consigne sur les emballages des repas livrés ?

A1A2B1B2C1C2

Tous les Français citadins connaissent maintenant Uber Eats ou Deliveroo : ces entreprises de livraison de repas à domicile ont eu en France, comme dans de nombreux autres pays, un succès phénoménal ces dernières années. Quoi de plus agréable, après une dure journée de travail, que de se faire servir chez soi son plat préféré de son restaurant préféré ?

Mais le revers de la médaille est désastreux : la production de déchets plastiques en France s’envole, pour atteindre des sommets. Tous les efforts faits par le pays ces dernières années en matière de recyclage sont ainsi réduits à néant : l’accroissement de la production de déchets plastiques est bien plus rapide que celui de nos capacités de recyclage.

La secrétaire d’État à la Transition écologique a rencontré ce mercredi les responsables de ces sociétés de livraison, avec en ligne de mire des propositions visant à arrêter ce non-sens écologique. L’une des solutions proposées est l’établissement d’une consigne sur les boîtes plastiques : les livreurs pourraient, à chaque livraison, emporter les plats en plastique de la livraison précédente, sans quoi le client aurait à payer quelques euros de consigne.

Les contenants plastiques pourraient ainsi être lavés et réutilisés, ou au pire cas recyclés s’ils sont en fin de vie. Cette avancée irait dans le sens des efforts récents du gouvernement pour limiter l’usage du plastique jetable en France, avec l’interdiction des couverts à utilisation unique et des pailles en plastique à partir du premier janvier 2021. La France n’est pourtant pas à la pointe dans ce domaine, certains pays ont déjà adopté de telles mesures, comme le Rwanda en 2019, quinze ans après avoir interdit la production et la possession de sacs et emballages plastiques.


A lire sur le même sujet

Le Figaro : Bientôt des emballages consignés pour les plats livrés à domicile?

L’Obs : Comment le Rwanda est devenu le premier pays d’Afrique à se débarrasser du plastique


Fiche élève B2/C1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s