Nouvelles règles européennes pour le transport routier

De la Pologne à la Bulgarie, les pays d’Europe de l’Est critiquent ces mesures.

A1A2B1B2C1C2

Le camion est le principal moyen de transport de marchandises en Europe : 75 % des marchandises dans l’Union Européenne voyagent en camion, et 17 % des marchandises sont transportées en train.

En conséquence, il y a beaucoup d’entreprises de transports par camion, surtout en Europe de l’Est, car les conditions de travail sont peu contrôlées et les salaires moins grands. L’Union Européenne a annoncé mercredi 8 juillet ses décisions pour changer ces conditions de travail pour les chauffeurs. La réforme demande par exemple que les chauffeurs rentrent dans leurs familles une fois par mois au minimum.

La Pologne, la Hongrie, la Roumanie et la Bulgarie refusent ces changements : d’après eux, la réforme est protectionniste : son objectif n’est pas de protéger les chauffeurs mais de causer des difficultés pour les transporteurs de l’Est, pour aider les entreprises de l’Ouest pendant la crise.

Pourtant, il est nécessaire de changer le transport en Europe, pour de meilleures conditions de travail des chauffeurs, mais aussi pour plus de transport par train pour protéger l’environnement et diminuer le trafic sur les routes surchargées d’Europe.


A lire sur le même sujet

Le Monde (09/07/2020) : L’Europe adopte une réforme-clé pour le transport routier, colère à l’Est

Les Echos (25/05/2016) : Le transport de marchandises par train ne se porte pas mieux en Europe qu’en France


Fiche élève B2-C1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s