Pic de chaleur en France : la Bretagne et la Normandie sont-elles la nouvelle Côte d’Azur ?

De plus en plus de vacanciers attirés par la douceur du nord-ouest français.

A1A2B1B2C1C2

Plage de Penestin ©SehLax CC BY-SA 3.0

Météo France prévoit un « pic de chaleur très intense » dans le sud et l’est du pays : plusieurs départements sont en alerte à cause de températures autour de 40 °C attendues ces jeudi 30 et vendredi 31 juillet. Des températures difficiles à supporter, et qui ne permettent pas vraiment de profiter des vacances, puisqu’une grande partie de la population reste enfermé à la maison tout l’après-midi.

En conséquence, les régions du nord-ouest de la France ont vu le nombre de touristes augmenter ces dernières années : ils veulent éviter les canicules méditerranéennes pour passer un été plus doux au bord de l’Atlantique, au risque d’avoir de la pluie certaines de leurs journées de vacances. La tendance concerne aussi les prix de l’immobilier : les maisons de vacances ont de plus en plus de succès et coûtent de plus en plus cher.

Les professionnels bretons et normands du secteur du tourisme se réjouissent, mais la population locale craint les investissements immobiliers massifs avec l’arrivée d’un grand nombre de vacanciers chaque année : le littoral est encore très préservé mais pourrait être dégradé.


A lire sur le même sujet

Météo France (29/07/2020) : Très fortes chaleurs : nouveau pic jeudi et vendredi

L’Obs (25/06/2019) : La Bretagne nargue une France accablée par la canicule

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s