Référendum pour l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie

Le territoire français se prépare au vote du 4 octobre prochain.

A1A2B1B2C1C2

La Nouvelle-Calédonie, ©Roman.b FAL1.3

La Nouvelle-Calédonie se prépare à un nouveau référendum : le 4 octobre prochain, les habitants de l’île devront répondre à la question « voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? »

Ce référendum est prévu depuis longtemps : la France et la Nouvelle-Calédonie ont signé en 1998 l’accord de Nouméa. Cet accord donne la possibilité d’organiser trois référendums pour l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie. Le premier a eu lieu en 2018 : les habitants ont refusé l’indépendance pour près de 57 % d’entre eux. Si les habitants de Nouvelle-Calédonie votent cette année aussi pour le non, un dernier référendum pour l’indépendance sera organisé avant 2022.

La Nouvelle-Calédonie est un territoire d’outre-mer français au nord-est de l’Australie. Depuis cet accord de Nouméa de 1998, le territoire a déjà une grande autonomie, par exemple concernant l’enseignement primaire ou le commerce extérieur. Mais le peuple kanak, autochtone, souhaite une indépendance complète de l’île.

A lire sur le même sujet

Le Figaro (21/09/2020) : Nouvelle-Calédonie : début de la campagne officielle pour le référendum

France Info (04/09/2020) : Nouvelle-Calédonie : le référendum du 4 octobre 2020 en dix points


Fiche élève B1-B2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s