Référendum pour l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie

Le territoire français se prépare au vote du 4 octobre prochain.

A1A2B1B2C1C2

La Nouvelle-Calédonie, ©Roman.b FAL1.3

La Nouvelle-Calédonie débute une campagne électorale. En effet, le 4 octobre prochain se déroulera un référendum : les habitants de l’île auront à répondre à la question « voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? » Ce référendum est prévu depuis un accord signé en 1998 entre l’État français et la Nouvelle-Calédonie, appelé accord de Nouméa. Cet accord donne la possibilité d’organiser trois référendums pour l’indépendance du territoire. Le premier a eu lieu en 2018 : les habitants avaient refusé l’indépendance pour près de 57 % d’entre eux. Dans le cas où celui de cette année se termine également par un non, un troisième et dernier référendum pourra être organisé d’ici 2022.

La Nouvelle-Calédonie est un territoire d’outre-mer français situé au nord-est de l’Australie. Depuis cet accord de Nouméa de 1998, le territoire a déjà une autonomie assez grande, et même complète concernant certaines compétences, comme l’enseignement primaire ou le commerce extérieur. Cependant, le peuple kanak, autochtone du territoire, souhaite une indépendance complète de son île.

A lire sur le même sujet

Le Figaro (21/09/2020) : Nouvelle-Calédonie : début de la campagne officielle pour le référendum

France Info (04/09/2020) : Nouvelle-Calédonie : le référendum du 4 octobre 2020 en dix points


Fiche élève B1-B2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s