Un enseignant de collège assassiné à Conflans-Sainte-Honorine

Le professeur d’histoire, Samuel Paty, a été tué après avoir donné une leçon sur la liberté d’expression.

A1A2B1B2C1C2

©ML Nguyen CC BY 3.0

À Conflans-Sainte-Honorine, ville du nord-ouest de la banlieue parisienne, un enseignant de 47 ans a été violemment assassiné vendredi 16 octobre entre son collège et son domicile. Le meurtrier, un jeune homme de 18 ans, est mort quelques heures plus tard tué par la police pendant son arrestation.

En plus de la violence du meurtre, c’est le motif du meurtrier qui choque beaucoup. En effet, l’enseignant avait donné dans son collège un cours sur la liberté d’expression. Pour illustrer les débats de ces dernières années en France sur le sujet, il avait montré les caricatures de Mahomet qui avaient déjà déclenché des attentats contre l’hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo en janvier 2015. Le débat sur la liberté d’expression et le droit au blasphème est donc relancé en France, avec d’un côté une partie de la population qui défend la laïcité et le droit de critiquer les religions, et de l’autre ceux qui pensent que se moquer de la croyance des autres est inacceptable. C’est un débat qui divise considérablement la société française.

A lire sur le même sujet

Le Monde (17/10/2020) : Attentat de Conflans : ce que l’on sait de l’enquête au lendemain de l’assassinat d’un enseignant

Courier International (16/10/2020) : Conflans-Sainte-Honorine : une attaque “contre l’école publique, fondement de la République”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s