Débat : faut-il autoriser le vote par correspondance en France ?

Voter par la poste n’est pas possible en France, mais le débat est lancé.

A1A2B1B2C1C2

Le vote par correspondance n’existe aujourd’hui pas en France. Pourtant, il est très utilisé dans d’autres pays, comme aux États-Unis, où Donald Trump l’a beaucoup critiqué, parlant de possibles fraudes et accusant Joe Biden d’avoir gagné l’élection présidentielle américaine de novembre 2020 en faisant voter par correspondance des électeurs fictifs. Mais quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Serait-il possible ou intéressant de le mettre en place en France ?

Le premier avantage du vote par correspondance est de permettre un accès facilité au vote, et donc plus de démocratie. Certains Français rencontrent des difficultés pour voter, pour des raisons différentes : ils sont en déplacement professionnel, ils ne vivent pas dans la ville où ils sont inscrits sur les listes électorales, ils ne sont pas disponibles le jour de l’élection ou sont malades… Grâce au vote par correspondance, tous ces Français pourraient participer au vote. Ainsi, l’abstentionnisme pourrait être réduit. Le vote par correspondance est aussi une réponse aux craintes des électeurs en cette période de covid-19.

Mais le vote par correspondance a également des inconvénients. Le premier est la question de la sécurité. Les technologies informatiques permettent facilement de changer un document et une signature, et aucun système n’est aussi fiable qu’un vote en personne, dans un bureau de vote physique, où l’électeur présente une pièce d’identité officielle avec photo. C’est d’ailleurs pour limiter les fraudes que le vote par correspondance n’est plus possible depuis 1975 en France.

Certains politiques français souhaitent pourtant aujourd’hui la mise en place du vote par correspondance en France, comme les sénateurs Éric Kerrouche et Xavier Iacovelli. Mais le gouvernement actuel a annoncé par la voix du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin être sceptique concernant la capacité du pays à mettre en place rapidement de manière sécurisée le vote par correspondance. Il ne faut donc pas s’attendre à en disposer en France pour les élections régionales de 2021 ni pour l’élection présidentielle de 2022, même si le débat n’est aujourd’hui pas encore tranché.


A lire sur le même sujet

Public Sénat (10/11/2020) : Elections : vers un retour du vote par correspondance en France ?

Les Echos (18/11/2020) : Elections régionales : 4 questions sur le débat sur le vote par correspondance en France

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s