Découverte d’un texte français du 15e siècle dans une université américaine

Le palimpseste a été découvert par des étudiants du Rochester Institute of Technology.

A1A2B1B2C1C2

©RIT

Aujourd’hui, écrire est une action quotidienne banale : le papier n’est pas cher. Mais au Moyen-Âge, le papier était rare. Inventé au premier siècle avant J.-C. en Chine, le papier est arrivé en Europe aux 12e et 13e siècles, mais était très fragile. Beaucoup de textes étaient donc écrits sur parchemins, faits avec de la peau animale. Le prix des parchemins étant très élevé, et il était normal d’effacer un texte inutile pour utiliser le parchemin une deuxième fois : c’est un palimpseste.

Ces palimpsestes sont invisibles, mais des étudiants du Rochester Institute of Technology, aux États-Unis, ont inventé une technique pour découvrir des textes effacés avec des ultraviolets. Ils ont testé leur technologie sur des parchemins du 15e siècle de la bibliothèque de leur université, et ont découvert un texte effacé écrit en français. Le texte est difficile à lire pour les Français d’aujourd’hui (il est écrit en ancien français, dans une écriture cursive et en partie recouvert par l’autre texte), mais les chercheurs et spécialistes des textes anciens peuvent le lire sans difficulté.

La technique du Rochester Institute of Technology sera utilisée sur d’autres parchemins anciens, et il y aura probablement d’autres découvertes.


A lire sur le même sujet

Sciences et Avenir (20/11/2020) : Des étudiants américains révèlent un texte français caché dans un manuscrit du 15e siècle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s