Le mystère des monolithes en métal

Comment expliquer l’apparition et la disparition de ces blocs d’acier dans plusieurs régions du monde depuis novembre ?

A1A2B1B2C1C2

©News Channel

En quelques semaines, de larges blocs d’acier, plantés verticalement dans le sol, ont été découverts dans différentes régions du monde : le 18 novembre dans l’Utah, aux États-Unis, fin novembre près de la ville de Reamt, dans le nord-est de la Roumanie, et enfin le 2 décembre à nouveau aux États-Unis, en Californie. Ces monolithes ont tous une taille similaire (autour de 2 mètres de hauteur pour 30 centimètres de largeur), mais sont de formes variées : rectangulaires ou triangulaires.

L’apparition et la disparition de ces piliers en métal n’ont pas encore reçu d’explication convaincante. Voici certaines des théories plus ou moins sérieuses proposées par les internautes sur les réseaux sociaux.

La plus rationnelle : des œuvres d’art.

L’explication la plus probable et la plus prosaïque à l’apparition des monolithes est celle de l’œuvre d’art : un artiste anonyme (ou plusieurs artistes, se connaissant ou non) aurait dressé les blocs de métal dans une pure démarche artistique. Cette forme d’art, appelée Land Art, qui consiste à placer une œuvre en pleine nature, voire à modifier un aspect la nature, est relativement courante.

La plus complotiste : des installations militaires de surveillance.

Comme pour beaucoup de phénomènes inexpliqués, des thèses complotistes n’ont pas tardé à apparaître sur internet. Pour certains, ces blocs d’acier seraient donc des antennes, ou des outils de haute technologie, qui serviraient aux militaires à communiquer secrètement et à surveiller les populations en toute discrétion.

La plus farfelue : des sites d’atterrissage d’OVNIs.

Les théories sur ces monolithes ne sont pas toutes terrestres. Certaines personnes pensent que les blocs auraient été placés par des extra-terrestres, et qu’ils leur permettraient de faire atterrir leurs vaisseaux spatiaux.

La plus spirituelle : des lieux de prière.

Pour d’autres, les monolithes ne seraient que des statues religieuses, que les adeptes d’une croyance inconnue auraient dressés pour honorer une divinité. Ces autels en pleine nature aideraient les fidèles à orienter leur prière.


A lire sur le même sujet

Sud-ouest (05/12/2020) : Vidéo. États-Unis : un troisième monolithe d’acier découvert en Californie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s