La sonde chinoise Chang’e 5 revient vers la terre chargée de pierres lunaires

La mission prouve que les progrès techniques de l’industrie chinoise dans le domaine spatial sont rapides.

A1A2B1B2C1C2

Le 23 novembre, une fusée Longue Marche 5 quitte Wenchang, dans le sud de la Chine. Elle emporte la sonde Chang’e 5 en direction de la Lune.

Le 28 novembre, la sonde arrive en orbite autour de la Lune. Une partie reste sur l’orbite (l’orbiteur), et la sonde descend à la surface de la Lune.

Le premier décembre, la sonde arrive sur la Lune, dans « l’océan des tempêtes ». Elle fait des mesures scientifiques avec ses instruments et prend des photos panoramiques, et prend 2 kilos de pierres.

La sonde quitte la Lune le 3 décembre, et retrouve l’orbiteur le 7 décembre. Cette phase est techniquement difficile, mais se passe bien. L’orbiteur et la sonde prennent alors la direction de la Terre, pour un retour prévu mi-décembre.

Si la sonde revient sur Terre sans problème, ce sera un succès important pour la Chine : seuls deux pays ont rapporté sur Terre des pierres lunaires : les États-Unis et la Russie.


A lire sur le même sujet

FranceInfoTV (03/12/2020) : La sonde chinoise a achevé son prélèvement d’échantillons sur la Lune

Le Monde (07/12/2020) : La mission chinoise Chang’e-5 en bonne voie pour rapporter des morceaux de Lune

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s