Notre-Dame : d’où viennent les chênes qui serviront à reconstruire la cathédrale parisienne ?

La sélection et la coupe des arbres destinés à la charpente de Notre-Dame a commencé.


A1A1A1A1A1

Photo : B.Hasquenoph ©CC BY-SA 4.0

Le 15 avril 2019, le soir, la cathédrale Notre-Dame de Paris brûle. La structure du toit (en bois de chêne du XIIIe siècle) et la flèche (construite en 1859) sont détruites. Le président Macron veut une reconstruction en cinq ans.

Les architectes cherchent donc du bois de chêne pour la nouvelle structure. Ils cherchent 1300 chênes : un mètre de large et 20 mètres de haut minimum, bien droits et sains. Ils préfèrent des arbres hauts avec peu de branches en bas. En février 2021, les arbres sont sélectionnés. Ils viennent de toutes les régions de France. La moitié des arbres vient de forêts nationales, l’autre moitié de domaines privés.


À lire sur le même sujet

France Bleu (09/03/2021) : EN IMAGES – Ces chênes sont sélectionnés pour reconstruire la flèche et la charpente de Notre-Dame de Paris

France Info (10/03/2021) : Reconstruction de Notre-Dame : les premiers chênes pour la charpente prélevés en Bourgogne et Franche-Comté

France Bleu (07/03/2021) : Des chênes du Limousin pour reconstruire Notre-Dame de Paris


Fiche élève A1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s