Haute-Loire : un médecin lègue son cabinet à sa commune

Le docteur Patrick Laine tente d’éviter à sa commune de devenir un « désert médical ».


A1A1A1A1A1

Saulnot ©Photo : A.Bourgeois CC BY-SA 4.0

Beaucoup de villes en France ont un problème social important : elles sont des « déserts médicaux », c’est-à-dire des zones où il n’y a pas de services de santé proches. De plus en plus de villes n’ont pas de médecin ou de pharmacien à moins de 10 minutes en voiture, ou de service d’urgences à moins de 30 minutes. Souvent, des médecins partent à la retraite et ne sont pas remplacés, car les campagnes et les petites villes n’attirent pas les jeunes médecins.

À Saulnot, village de Haute-Loire de 800 habitants, le dernier médecin, le docteur Patrick Laine, va bientôt partir à la retraite. Mais il refuse de laisser ses patients en difficulté après son départ. Il a donc offert son cabinet médical à la ville, sous la condition que le bâtiment continue à être utilisé par des médecins. Le maire et les habitants de Saulnot espèrent que la générosité du docteur Laine va attirer de jeunes médecins dans la ville.


À lire sur le même sujet

L’Est Républicain (11/03/2021) : Treize communes sont des déserts médicaux

L’Est Républicain (11/02/2021) : Faute de successeur, le docteur Laine lègue son immeuble et les cabinets médicaux à la commune de Saulnot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s